Qui sont les Co'pains ?

La base de notre projet est simple: l’envie de faire du bon pain et l’envie d’un projet collectif. Fin 2006 Laurie venait de passer son CAP Boulangerie quand Tommy et Martin, fraîchement sortis de leur compagnonnage au sein du R.E.P.A.S, ont croisé son chemin. L’idée d’un trio de boulangers est née. Les mois suivants ont été consacrés à la rencontre, à la réflexion, à la formation (association A.V.R.I.L, CAP pour Tom et Martin). Après quelques temps de recherche d’un lieu pour implanter l’activité, la rénovation d’une clède sur le lieu de vie de Martin nous a semblé être un bon départ, à notre mesure, petit à petit. Puis les garçons se sont lancés dans la construction d’un four avec un artisan fabricant des briques réfractaires, en Bretagne. Le four a été pensé pour être mobile en vue, d’un jour, trouver un lieu plus approprié au développement de notre projet. L’activité boulangerie a pu démarrer début 2008 et 2 ans ont passé sur ce lieu.

Fin 2010 un multi-service sur la commune de Chirols attire notre attention car il permettrait de continuer notre activité et de développer en parallèle une facette culturelle. Début 2011 nous déménageons au Pont de Veyrières, c’est aussi le début de notre fonctionnement en SCOP. Très vite Arielle rejoint l’équipe et développe la partie café-culturel. Les vendredis soirs de mai à octobre, la boulangerie et le parc communal qui la jouxte se transforment en marché de producteurs et artisans, qui bien souvent est suivi d’un concert, théâtre, conte… Ce qui compte vraiment pour nous est que le fournil soit devenu un réel lieu de rencontres, de retrouvailles et de découvertes…

Du côté de l’équipe, plusieurs co’pains ont rejoint l’aventure, et c’est de nombreuses mains qui s’activent au fournil pour façonner le pain, préparer les tartes, servir les bières… !!

La démarche

C’est une évidence dès le départ, notre pain doit être biologique, par respect de l’Homme et de la Terre. Nous prenons alors la mention Nature et Progrès qui nous séduit par la globalité de sa démarche et par son système participatif de contrôle. Plus tard nous prenons également la mention AB car c’est la seule reconnue par les collectivités, les magasins Biocoop (depuis peu ils acceptent NetP !!)

Nos blés viennent pour moitié de la Drôme et nous travaillons en concertation avec le paysan meunier qui nous fournit (Benoît Gontard) pour aller vers des mélanges de variétés anciennes. De plus Benoît travaille avec un moulin à meule de pierre Astrié, garantie d’une plus grande qualité nutritionnelle (conservation du germe, des minéraux, des phytases détruisant l’acide phytique…). Les autres farines viennent du moulin Colagne à Chirac (Lozère).

Nous pétrissons une partie de nos pains à la main. Pour les grandes pétries, nous utilisons notre pétrin mécanique (à pétrissage lent, qui ne chauffe pas la pâte). La fermentation, au levain naturel, est elle aussi lente et permet de développer arômes et bienfaits que n’apporte pas la levure de boulangerie.

Enfin nous cuisons dans un four à bois à chauffe directe, à l’ancienne. Là encore d’autres modes de cuisson plus modernes seraient plus fonctionnels et moins fastidieux, mais voir à chaque fournée les flammes lécher la voûte est un plaisir renouvelé dont nous ne sommes pas prêts de nous lasser. De plus, les saveurs qui se développent sont bien plus riches que par un mode de cuisson plus conventionnel. Et puis nous pouvons travailler, même sans électricité !!

La Scop

Nous sommes en Société Coopérative de Production. C’est une SARL mais tout le monde est salarié et la gérance s’exerce à titre bénévole. Contrairement à une SARL classique la démocratie est reine, quelle que soit la part détenue par un associé dans le capital la règle est 1 personne = 1 voix. Ce fonctionnement sans hiérarchie nous correspond parfaitement et toutes nos décisions sont prises au consensus. En outre, par ce statut le bénéfice rémunère la part travail et non celle du capital dans la mesure où il se répartit entre une partie majoritaire pour les salariés, une part réserve et l’autre pour l’investissement.

icone